Introduction:

Bonjour mesdames et messieurs, aujourd’hui, nous voudrions vous parler des cauchemars.

  Avant d'écouter ce discours, il faudrait d'abord qu'on dise ce qu'est qu'un cauchemar!

I Définitions :

Selon le Dictionnaire Robert : le cauchemar est un rêve pénible dont l’élément  dominant est l’angoisse. Il dure entre quelques minutes et ½ heure.

À l’origine, le mot cauchemar viendrait d’un démon aux pieds de bouc qui étouffait les dormeurs ; c’est pour cela que quand on se réveille d’un cauchemar, on se sent oppressé, on respire fort.

Ma définition : un rêve insupportable qui nous rappelle des choses tragiques ou désagréables.

II Origines : qu’est ce qui peut provoquer les cauchemars ?

1) Le fait de regarder des choses choquantes :

- à la télé (certaines scènes de films, les informations au journal…)

- sur un ordinateur (jeux, internet…)

- dans la rue, voir une personne avec un physique  un peu particulier, qui me choque.

2)  Le fait de vivre un évènement stressant ou traumatisant dans la journée  se transformant en cauchemar la nuit (le stress à l’école, de ne pas réussir un contrôle, de peur de provoquer un accident...).

III Comment se déroule un cauchemar ?

1) La durée :

Même s’il ne dure que quelques minutes, on a l’impression que ça a duré toute la nuit. Parfois, on se réveille soulagé car ce n’était qu’un cauchemar, mais quand on se rendort, il peut arriver que le cauchemar continue !

2) Le lieu :

 C’est souvent dans un lieu connu, mais la réalité est modifiée.

3) Il y a des cauchemars que l’on refait régulièrement:

- les araignées, les monstres

- tomber dans le vide et se réveiller en sursautant

- la plupart des gens ont déjà rêvé de se retrouver tout nu à l’école ou dans la rue

- le cauchemar du long couloir : courir (souvent en étant poursuivi) sans jamais réussir à arriver au bout.

- avec des couteaux, des armes, se faire attaquer.

- perdre ses dents.

4) La fin d’un cauchemar :

De manière générale, quand la situation devient vraiment grave, on se réveille en sursaut, parfois en hurlant.

Exemple : si on était en pleine chute, on se réveille au moment où on s’écrase.

Conclusion :

Tous les cauchemars ont une signification, qui n’a souvent pas de rapport avec ce dont on a cauchemardé ! Par exemple, si je fais le cauchemar que je perds mes dents, heureusement ça ne veut pas dire que je perds mes dents en vrai mais ça peut être un signe de conflit ou de perte d’énergie.

Ce sont plus souvent les enfants qui font des cauchemars que les adultes car les adultes ont l’habitude de gérer des situations stressantes, alors que les enfants pensent que ce qu’ils voient dans la journée peut leur arriver, ce qui provoque ces angoisses et ces cauchemars.

Par exemple, lorsque mon camarade regarde Terminator ou Alien en films, il n'a pas peur mais il fait parfois des cauchemars. Quant à moi, les films d'horreur sont ceux que j'aime le moins.

Je voudrais vous passer un message: nous trouvons que la meilleure façon pour se débarasser des cauchemars, c'est d'en parler aux parents. Après, il y en a d'autres qui sont timides et ne veulent pas le dire, mais c'est leur problème! 

Merci de votre attention!

Naël et Valentin

 

 

.